André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

La vision éclairée d'un chef d'entreprise

Dans la clientèle de Soitec, figurent des entreprises de renom. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé (andre-jacques-auberton-herve) crée, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, la société Soitec. Le succès de la société s'explique prioritairement par sa capacité à évoluer vers un marché de masse, celui des semi-conducteurs utilisés dans les consoles de jeu, les PC et l’informatique. Grâce à ses compétences dans le développement industriel, l’effectif de la start-up créée par André-Jacques Auberton-Hervé passe, en l'espace d'une dizaine d'années, de deux à presque mille collaborateurs.

André-Jacques Auberton-Hervé salue naturellement les 100 milliards d'euros débloqués par l'Europe pour le développement de l'industrie de la microélectronique. Il prend part au groupe KET consacré aux technologies clés. L'union est d'après lui primordiale pour que l’Europe soit en capacité de poursuivre sa modernisation.

Saviez-vous que si votre téléphone portable peut fonctionner, c'est en partie avec une technologie d’origine française ? Afin d'assurer la pérennité de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé a fait des choix audacieux. En dehors des semi-conducteurs, Soitec a également innové dans le domaine des énergies vertes.

Des activités sur toute la planète

L'industrie grenobloise doit en bonne partie sa renommée à l'influence d’André-Jacques Auberton-Hervé. Avec cinq usines implantées dans plusieurs régions du monde, Soitec dispose d'une visibilité internationale. André-Jacques Auberton-Hervé a compris très vite qu'il est crucial de développer une croissance hors de France.

André-Jacques Auberton-Hervé met ses compétences au service du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), où il occupe le poste de conseiller spécial. L'installation de fermes solaires dans de multiples pays fait partie des projets soutenus par le chef d'entreprise. En plus de l’énergie photovoltaïque déployée dans les zones les plus ensoleillées, Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED et a notamment équipé une cinquantaine de gares. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé a voulu se placer en leader pour faire face aux enjeux climatiques.

Agé d'à peine 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui aboutissent à des innovations notables sur les marchés militaire et spatial et lui permettent d’être convié à beaucoup de conférences scientifiques d'envergure internationale. Durant sa scolarité, il aime l'algèbre et les matières purement techniques. André-Jacques Auberton-Hervé voit le jour au début des années 60, passe sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son bac à 16 ans. Il croit dès son jeune âge en l’importance de l'innovation technologique.